Du 01/07/2017 au 31/08/2017

Heure : Expositions ouvertes du mercredi au dimanche de 15h à 18h.
Lieu : Chapelle des Ursulines et Château d’Ancenis

A LA CHAPELLE DES URSULINES :

Eric Vassal, « Réflexion »

Le travail d’Eric Vassal s’est développé à travers un échange constant entre la sculpture, la peinture, l’estampe et la photographie. L’exposition Réflexion présente des installations raffinées et silencieuses : tapis, structure monumentale inspirée par des éléments de l’antiquité et Bestiaire fabuleux, sélection de photographies saisissant l’animal dans la ville. Un échange subtil s’opère entre la chapelle, les photographies et les installations monumentales autour du plein, du vide, du motif et de la lumière.

AU LOGIS RENAISSANCE :

Trésors de la collection Camac, « La harpe de Marie-Antoinette à nos jours »

La collection Camac, constituée d’une soixantaine de harpes anciennes, a été rassemblée par Jakez François, Président des Harpes Camac (Mouzeil) ces trente dernières années. Cette collection exceptionnelle retrace plus de deux siècles de facture instrumentale, allant d’une harpe Naderman, du type joué par Marie-Antoinette, jusqu’à la première harpe électrique.
A l’occasion de la première exposition permanente de cette collection, trente-sept instruments sont sélectionnés. La présentation au logis Renaissance est divisée en cinq parties : harpes à simple mouvement, harpes à double mouvement, harpes spéciales ou insolites, harpes celtiques et harpes extra européennes. Le parcours permet aux visiteurs d’explorer comment la harpe a évolué en parallèle aux arts décoratifs et en fonction des besoins des musiciens. Dans la salle consacrée aux harpes Camac, les visiteurs pourront tirer quelques notes d’une harpe de concert moderne mise à leur disposition.

Jean-Alexandre Coraboeuf et Pierre-Victor Dautel

Cette exposition retrace les parcours de Jean Corabœuf (1870-1947) et de Pierre Dautel (1873-1951), dont les carrières artistiques furent essentiellement parisiennes. Néanmoins, les deux artistes, entretenaient des rapports très forts avec la région ancenienne : Jean Corabœuf revenait régulièrement à Pouillé-les-Coteaux dont il était originaire, et Pierre Dautel séjournait dans la maison familiale à Saint-Géréon. Tous deux, Grands Prix de Rome, ont laissé de nombreux dessins, gravures et médailles où figurent en bonne place des paysages d’Ancenis et des alentours, ainsi que des portraits de personnalités locales et d’envergure nationale.

Photos du concours « Objectif : Couleurs dans tous ses états… »
Les 50 clichés des participants au concours photos seront exposés au logis Renaissance. Les visiteurs sont invités à voter pour leur photo préférée.

SUR LES BORDS DE LOIRE ENTRE LA CHAPELLE DES URSULINES ET LE CHÂTEAU :

La Bouffée d’Art, « Les Contemplatifs »

La Bouffée d’Art occupe l’espace public et en particulier le cheminement entre les expositions du logis Renaissance et de la Chapelle des Ursulines. Les membres de l’association ont créé des personnages qui s’installent sur le parcours, en écho à leur environnement : la piscine, les jardins, le stade… comme autant de scènes de la vie quotidienne. Toutes les générations sont représentées, des tout petits aux aînés, en passant par les adolescents indissociables de leur skate ou écouteurs. Le fil rouge de ces personnages : leurs chaussures rouges !

Lieu : Chapelle des Ursulines et Château d'Ancenis

Sélection de produits à Ancenis