BRICE 3 : Avant-première mardi 18 octobre

BRICE 3 : Avant-première mardi 18 octobre

Réalisé par James Huth
Avec Jean Dujardin, Clovis Cornillac, Bruno Salomone, Alban Lenoir, Noëlle Perna
Tous publics
Durée : 1h35. – Genre : Comédie
Sortie nationale le 19/10/2016 – En salle des le 18 octobre

Synopsis

Brice est de retour. Le monde a changé, mais pas lui. Quand son meilleur ami, Marius, l’appelle à l’aide, il part dans une grande aventure à l’autre bout du monde… Les voyages forment la « jaunesse » mais restera-t-il le roi de la casse ?

Toujours Brice

Plus de dix ans après la sortie de Brice de Nice, Jean Dujardin explique à quel point ce personnage n’a pas changé : « L’idée était justement qu’il ne change pas, c’est moi qui ai changé, avec mon corps de 44 ans. Brice continue de vivre en circuit fermé, dans sa bulle jaune, avec son envie de vague, son envie de « casse-contre-casse » et sa vie très codifiée. La plupart du temps, ce sont les événements qui l’obligent à bouger. D’ailleurs, il ne changera jamais, si je le retrouve dans dix ans – car je n’exclus pas de retrouver Brice dans la cinquantaine – je pense qu’on pourra se poser la même question. Au fond, je crois que je n’ai pas envie qu’il change. »

A l’origine…

La genèse de Brice 3 est à relier à… un poisson. Un jour, le réalisateur James Huth a dessiné Fabrice de Nice (le poisson rouge au casting de cette suite) sur Photoshop puis l’a montré à Jean Dujardin. C’est après que ce dernier a dit « Ah mais, avec lui, on discute de père à fish… » que les deux hommes ont commencé à réfléchir à une suite.

On prend les mêmes…

Si Clovis Cornillac et Bruno Salomone campent à nouveau leurs personnages respectifs, le metteur en scène James Huth reprend lui aussi sa place de réalisateur puisqu’il était aux commandes du premier Brice de Nice. A noter qu’il travaille donc pour la quatrième fois avec Jean Dujardin parce qu’en dehors des deux Brice, il a fait tourner l’acteur dans Lucky Luke et Hellphone (via un petit rôle).

Une bonne affaire

Brice de Nice avait été particulièrement lucratif lors de sa sortie dans les salles françaises en 2005 puisque la comédie avait rassemblé environ 4.5 millions de spectateurs pour un budget de 5 340 000 euros. Le long métrage de James Huth est d’ailleurs à ce jour le deuxième plus gros succès de Jean Dujardin en France, devant The Artist et Le Loup de Wall Street mais derrière Les Petits mouchoirs et ses plus de 5.2 millions d’entrées.

Pour connaître tous les films à l’affiche, cliquez ici

Sélection de produits à Châteaubriant