Dunkerque : à l’affiche à Emeraude Cinémas – Châteaubriant

Dunkerque : à l’affiche à Emeraude Cinémas – Châteaubriant

Titre original : Dunkirk

Réalisé par Christopher Nolan
Avec Fionn Whitehead, Tom Glynn-Carney, Jack Lowden, Harry Styles, Aneurin Barnard

Tous publics
Durée : 1h47. – Genre : Guerre, Historique, drame
Sortie nationale le 19/07/2017

Synopsis

Le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940.

Cliquez ici pour connaître les horaires du cinéma Emeraude Cinémas à Châteaubriant

Secrets de tournage

Entièrement tourné en France

Dunkerque a été tourné à Dunkerque, en région Hauts-de-France, grâce au crédit d’impôt international mis en place au 1er janvier 2016 par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).

Cette superproduction hollywoodienne a mobilisé, de mai à juin 2016, pas moins de 450 techniciens, et plus de 2 000 figurants. Les retombées économiques, calculées par la ville et par l’office du tourisme, représentent entre 5 à 7 millions d’euros pour l’économie dunkerquoise.
Au 30 novembre 2016, grâce au crédit d’impôt international, la France a accueilli 36 tournages et plus de 152 millions d’euros de dépenses sur le territoire.

Des gros bateaux

Par souci d’authenticité, pour les scènes de batailles, Christopher Nolan a décidé d’utiliser de vrais navires destroyers et non des bateaux créés numériquement.
Un très gros salaire pour Nolan

Le réalisateur Christopher Nolan a touché un salaire de 20 millions de dollars de Dunkerque en plus d’un bonus de 20% sur les recettes au box-office. Il s’agit de la plus grosse rémunération pour un cinéaste depuis Peter Jackson, qui a négocié le même contrat en 2005 pour King Kong.

Une image léchée

Christopher Nolan a tourné Dunkerque en 70mm IMax et Super Panavision 65mm afin d’avoir la meilleure qualité d’image possible. Il rejoint dans cette voie les cinéastes Paul Thomas Anderson et Quentin Tarantino, qui ont tourné The Master et Les 8 salopards de la même façon.
Rappelons que Nolan est également un des plus grands défenseurs de l’utilisation de la pellicule cinématographique contre le numérique, dans le but de conserver l’aspect spectaculaire et exceptionnel de la projection sur grand écran. Il renouvelle avec Dunkerque les efforts de formats qu’il avait expérimentés sur certains de ses précédents films, notamment Interstellar.
Son intention, si louable soit-elle, est souvent contrariée par la réalité de la distribution mondiale, peu de cinéma disposant des outils nécessaires pour diffuser des films en 70mm ou en IMAX. La plupart des copies de Dunkerque seront donc réduites à du 35mm, ce qui conduit nécessairement à l’appauvrissement de la qualité de l’image.

Sélection de produits à Châteaubriant