Le parc du Plessis : un lieu qui vaut le détour

Le parc du Plessis :  un lieu qui vaut le détour

Un parc à découvrir !

L’émerveillement est total dès l’arrivée au Parc du Plessis ! Nous descendons en voiture vers le domaine qui se révèle tout d’un coup ; niché au cœur de la campagne, à l’abri des regards, un petit havre de paix dans le bocage de Châteaubriant : une plaine à perte de vue, le son des cloches, la brume matinale et pour couronner le tout le scintillement du soleil d’automne.

Le parc me semble immense, « 13 hectares et 14h00 de tonte » nous dit Monsieur Prime architecte paysagiste, propriétaire des lieux depuis 1993. Au milieu de ce parc trône un château en rénovation classé « Monument historique ».

Une personnalité

Nous sommes accueillis par Monsieur Prime, un homme passionné d’histoire, amoureux de la botanique, sensible à la sauvegarde du patrimoine local et bien sûr attaché au pays de Châteaubriant. Devant le feu de cheminée, Monsieur Prime nous explique l’histoire du lieu, son parcours :

« j’ai 10 ans d’études supérieures : un master en chimie, ensuite j’ai été admis à l’école de Versailles puis j’ai fait des études d’architecte paysagiste », Jean-Pierre Prime veut s’installer « en campagne pour mettre en valeur les richesses locales ».

Un propriétaire captivant qui a la volonté de transmettre sa passion et son savoir.

Les activités proposées

Une visite guidée du parc ? La visite des jardins est une visite guidée de 2h00. La visite commence par 20 minutes en salle avec des anciens plans de 1840 qui montrent comment était le parc à cette époque. On apprend notamment l’origine du nom le Parc du Plessis…c’est en rapport avec les plesses : une sorte de clôture en bois. On découvre aussi du fer fondu et autre pierres retrouvées par le propriétaire lors des travaux ! Posez toutes vos questions, le propriétaire adore ça ! La visite se poursuit à l’extérieur pendant 1h30, vous découvrirez : une mini ferme, un jardin à l’anglaise, un superbe terrain de croquet, un manoir en rénovation, un petit bois en bordure de rivière, un potager, des roseraies, la rivière, un terrain de verdure pouvant accueillir 200 personnes…

NB : le propriétaire propose de venir à la période des narcisses, et des jonquilles : c’est encore plus charmant ! La visite est très intéressante, ponctuée des explications du propriétaire qui nous apprend beaucoup de choses ! Une partie de croquet ? Original direz-vous ? Le parc du Plessis dispose de 4 terrains de croquet, d’un matériel de qualité utilisé pour les compétitions et un terrain de compétition. Le croquet était pratiqué au XVIIème siècle, et contrairement aux idées reçues le croquet est un jeu d’origine française et non anglaise comme on a tendance à le croire. Il faut 4 personnes minimum pour jouer !

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici

Sélection de produits à Châteaubriant