Il recouvre sa maison comme au Moyen-Âge.

Il recouvre sa maison comme au Moyen-Âge.

Un jeune paysan à la retraite a décidé de recouvrir sa maison avec des bardeaux de bois, technique héritée du Moyen-Âge

Originaire de Fay-de-Bretagne, Daniel Loquet voue une passion pour ce noble matériau : le bois. Libre de son temps, il s’est lancé un défi original : recouvrir sa maison avec des bardeaux de bois. En défenseur invétéré de la nature et des arbres, il profite du châtaignier présent près de chez lui pour exploiter ce bois aux vertus imputrescibles à partir de 30 ans. « Il en devient très résistant » nous confirme-t-il.

Un pari fou

Depuis le Moyen-Âge et ce dans toute l’Europe, cette technique a été utilisée par la population pendant des siècles. Il faudra attendre le XIXème siècle pour voir le bardeau disparaître en raison d’un manque de bois et de main d’oeuvre. La Révolution industrielle allait réquisitionner toutes les forces vives. L’arrivée de la mécanisation des tuiles et des ardoises mettront définitivement fin à son utilisation. Pour apprécier, encore aujourd’hui, ce savoir-faire d’antan, vous pouvez, entre autre, aller au Mont-Saint-Michel ou encore au Puy du Fou.

En véritable passionné, il a entraîné avec lui plusieurs maîtres-artisans couvreur de Fay de Bretagne et de la Meilleray-de-Bretagne, leur nom ? Loïc Hallereau, Hervé Laniaud et Anthony Perrier. Les professionnels, en véritable passionnés également, ont tout de suite été emballés par le projet audacieux. A plusieurs mètres du sol, ils refont vivre les gestes de nos ancêtres. Il n’est pas exclut que ce noble matériau revienne sur le devant de la scène à l’heure du développement durable.

Sélection de produits à Nort-sur-Erdre